Les 10 raisons de mon engagement

Voici les 10 raisons de mon engagement pour la paix, la democratie et le developpement integral:

1. Le premier moment que j’ai réalisé que je voulai faire le travail de consolidation de la paix, vers les années 1998 alors que Mzee Laurent Désiré Kabila venait de prendre le pouvoir ; quelques militaires de Mobutu ont fait une mutinerie et fondé une rébellion vers Ituri; puis après plusieurs groupes rebelles  se sont ensuite créer , alors que j’avais 10 ans je faisais ma 4 ième année des études primaires  je vivais dans la localité d’OICHA- en territoire de Beni, j’ai vu plusieurs de mes amis être tué par les rebelles Mai-Mai dont l’un de mon cousin avec qui nous partagions le même lit et nous faisions la même classe du nom de OMBENI KIRO a été lâchement abattue par ses rebelles, les conditions de vie et manque de soin approprié, torture des rebelles ont fait précipité mon père biologique à septembre 2001.  Sans citer toutes  formes difficultés  traversées dans mon pays (la paix inexistante, mauvaise gouvernance, absence du développement des infrastructures de base) jusqu’à nos jjours,  cela me motive de plus à la culture de la paix et de la non-violence. 

2.Depuis que j’avais 10ans je me suis intéresser dans un groupe parlementaire des droits des enfants,  je ne passais aucune journée sans parler par tous les moyens sur la culture  la paix, la démocratie et de développement ; à nos jour nous avons créé un Collectif Pour une jeunesse Unie, qui est un vrais carrefour des jeunes motivé et encagés pour la paix, la démocratie et le développement dans leurs environnement c’est le pourquoi de la création  du site www.justice-unity.org qui a été mis en ligne enfin de faire écouter les cris de la jeunesse et leurs actions qui sont posé dans le cadre de lla paix, la Démocratie et du développement d leur milieu respectif, et dans ce dernier nous ne parlons que de la paix, la démocratie, l’entreprenariat et le développement, notre souci serait de transformer les jeunes à des vrais ambassadeurs de lla paix, acteur de la Démocratie et le développement de leur milieux respectif.

  1. A 31 ans de mon âge, Les plus grand principales réalisations dans mon travail ces résument à quelques lignes :

de 10 à 18 ans,  J’ai été parlementaire des enfants à Beni ou j’ai plaidé, dénoncer toutes forme des violences exercer sur les enfants dans la région de BENI

De 19 ans à 30 ans, j’ai été coordonnateur d’une structure citoyenne dénommée Action pour la Paix en Afrique, nous avons formé les ambassadeurs de la paix, organiser les dialogues sociales, dénoncer toutes formes des violations des droits humain ;

De 30 ans à nos jour je suis le président d’une plateforme des associations  des jeunes dénommé Comité pour la Justice et l’Unité, dans ce forum nous voudrions faire la jeunesse au centre de son développement dans son environnement, notre désire serait de vivre sur une terre de Paix, ou les hommes les animaux, les arbres les eaux, etc. …. Y vivent paisiblement

Mon organisation  est remplie des hommes, des femmes particulièrement les jeunes engager dévoués à transformer la terre à un environnement de paix. 

  1. Pour la réussite de notre combat nous avons réfléchis sur l’inclusivité ; cela veut dire que nous sommes disposées à être partenaire à des personnes physiques ou morale des jeunes de tous les coins du monde  tout à respectant la culture, la race, la taille ; la religion etc.  (La diversité), l’éducation, l’entreprenariat et les actions non violente pour le développement restent notre cheval de batail enfin de bâtir une terre  seine. 
  2. Mon combat le plus dure jusqu’ici serait la transformation des 9 jeunes enceins rebelles à des  citoyens utiles dans la société ;  la libération de mon coordonnateur régional d’APA asbl serge MAPENDA alors qu’il été incarcérer et détenu dans un cachot de l’ANR   à Kinshasa ; l’éducation à la culture de la paix par des messages radiodiffusé ; les ateliers et conférences sur la culture de la paix, éradication de la maladie en virus Ebola dans la ville de Beni est ses environs ….   Je m’en sors dans les combats suite à mon ferme encagement à la culture de paix. Nous devons plaider pour la cause des opprimés. 
  3. Le défi majeur  reste l’endurcissement de l’être humain qui ne veut pas être transformé à un ambassadeur de la paix ; le financement des groupes armés pars de hommes riches, les entreprise multinationale et des puissances internationaux à qui je les appels à la cesse cette pratique des guerres enfin de revenir à la raison qui n’est autre que faire notre environnement sein ; la mauvaise gouvernance de plusieurs pays dans le monde. 
  4. Ma plus grande surprise dans ma mon activisme serait de voir plus de 100 jeunes dans la région de Beni qui ont adhéré à ma philosophie d’ambassadeur de la paix. Main dans la main nous y arriverons.
  5. Mon engagement et mon dévouement  me maintient et, les grands hommes de ce monde comme Mandela m’inspirent dans mon travail. Mon espoir réside dans mon engagement et ma détermination, certes il y a plusieurs nation au monde qui ont évolué dans la culture de la paix, la démocratie et le développement, c’est encore possible de faire une terre de paix dans le monde, nous appelons les humains au bon sens et  d’autre nation de  faire autant.
  6. Si je pouvais rencontrer le temps  j’éduquerais mon enfant à  la culture de la paix, la bonne gouvernance en fait de devenir un acteur du développement ; je lui apprendrais l’amour de son prochain, de la nature et de son environnement ; je lui apprendrais à relever les défis lui à toute formes des antivaleurs.
  7. Les femmes vous nous avez porté 9 mois dans vos ventre parce que vous nous avez aimé, cette amour que vous avez envers nous je vous invite à le rayonner partout dans votre environnement en fin que le monde retrouve sa bonté ;  je vous encourage à devenir plus des acteurs que des spectateurs. Votre encagement sur la culture de la paix, la bonne gouvernance, le développement en dépend pour impacter positivement notre planète terre.   

Je vous remercie

Nick Junior VUSINDI

Président

Leave a Reply